Blog Post Image: <strong>Giovanni Fontana</strong> – <em>Poésie épigénétique</em>

Giovanni Fontana - Poésie épigénétique

Giovanni FontanaPoésie épigénétique

Performance | Italie

Le poète-performer, un vrai « poly-artiste », étend et modifie les limites de la poésie. Il s’agit d’une poésie chargée de nouvelles tensions, caractérisée par la contamination des systèmes, la fusion des univers séparés, l’utilisation des nouveaux médias et des nouveaux supports, combinant les énergies énormes offertes par la science avec les énergies du corps et de la mémoire, grâce à une conception différente de la matérialité du langage, soutenu par la voix ; mais il s’agit d’une voix «autre», qui d’une part nous connecte à un domaine de l’oralité disparu, et d’autre part, grâce aux passages numériques et à de nouveaux outils pour la synthèse sonore, se pose sur le visage d’une voix inouïe..
Le poly-artiste, alors, est le créateur et acteur d’une «hyperpoesie ». Grace à son geste, son énergie, sa pression constante, le corps poétique subit des processus ultérieurs accordés à des routes multidirectionnelles et il devient l’objet d’une modélisation plastique progressive, de sorte que, rapporté à la structure de « génotype » de la partition, on pourrait parler, pour les phases évolutives dans l’espace-temps, de Poésie Épigénétique.