Blog Post Image: <strong>Marie Minot</strong> – <em>TROPICAL AMNESIA</em>

Marie Minot - TROPICAL AMNESIA

Marie MinotTROPICAL AMNESIA

Projection | 05:03 | France

Un goût amer dans la bouche, la gorge sèche
Le crâne qui enfle à chaque nouveau battement de coeur.
La désagréable impression de ne pas être restée maîtresse de soi
Voilà ce que nous pouvons lire dans le dernier travail de Marie Minot, qui à travers ces images induit à sentir la construction d’une mémoire reconstituée sur les débris de la veille, voire d’une autre existence. L’énigmatique Tropical Amnesia évoque un retour à soi après une longue apnée : des souvenirs qui remontent à la surface par bribes, d’autres qui stagnent entre deux eaux…
Ce travail effleure l’idée d’un mécanisme protecteur de la conscience,
transformant un choc dont la mémoire a effacé le souvenir en d’autres images
illusoires. Appliquée au médium photographique, la technique du collage
numérique procède précisément de ce mécanisme, puisque
l’origine des clichés se perd au profit d’une nouvelle vision, d’une création
semblable à ce que Paul Ricoeur nomme une identité narrative La Mémoire,
l’histoire, l’oubli). Les jeux de calques, de superpositions et de masques
interviennent comme autant de moyens de faire le deuil de ce qui a été, de
s’approprier l’image-source potentiellement traumatique afin de se libérer de sa
persistance – de créer des mirages en somme.