Blog Post Image: <strong>Fabien Maheu</strong> – <em>Du blanc seulement</em>

Fabien Maheu - Du blanc seulement

Fabien MaheuDu blanc seulement

Boucle sur écran | 08:00 | France

Ça ne s’adresse pas au cerveau. Ça s’adresse à la vue, à l’ouïe et aussi, souvent, à l’estomac. L’homme qui raconte son histoire voit le chaos. Il veut lui donner une forme, une texture, un langage. C’est parce qu’il a peur de la mort. On le conduit – quelqu’un – de force, vers une renaissance onirique qui, peu à peu, le révèle à sa nature brutale et à ses désirs animaux. C’est l’exploration fulgurante d’un univers mental désordonné où les souvenirs et les prises de conscience se succèdent dans un paysage de représentations aux allures mythologiques. Il reste à l’homme sa chair et son rire. Parce qu’en plus, il voudrait en rire.
Une poésie performance numérique dans laquelle les performeurs jouent avec les sons et les images, où les mots se combinent à la musique et à la vidéo pour composer des rythmes et textures inédites, donnant l’occasion d’un voyage fasciné entre poésie sonore, théâtre et installation vidéo.