Blog Post Image: <strong>Julie BOURGES et François de MONTREMY</strong> – <em>UMBRA</em>

Julie BOURGES et François de MONTREMY  - UMBRA

Julie BOURGES et François de MONTREMY UMBRA

Installation | 01:45 | France

Mon ombre recouvre les murs, vertigineux reflet de mon absence.
Le temps est hors de lui. La ville n’a plus lieu. Elle a été recouverte par les racines grimpantes de la réminiscence.
La solitude m’accompagne, peuplée d’images, de rêves et de mémoires. Mes fantômes se multiplient, glissent sur les murs. Et la ville prend la couleur des tombes, écrasée sous le poids des ombres qui refusent de livrer leur sens.

Umbra : mot latin désignant à la fois l’ombre, le reflet et le fantôme.

Texte de Michel-Ange :

Je vois avec vos yeux une douce lumière
que mes regards aveugles n’auraient jamais pu voir ; Je porte avec vos pieds un lourd poids sur mon dos, que les miens faibles n’auraient pu porter.
Je vole sans plumes avec vos ailes ;
par votre esprit, vers le ciel je m’élève sans cesse
A votre gré, je pâlis ou je rougis,
glacé au soleil, brûlant dans les temps les plus froids.
Ma volonté se trouve seulement dans votre vouloir, Mes pensées se font dans votre cœur,
Dans votre souffle sont mes paroles.
Je ressemble à la lune que nos yeux ne peuvent voir dans le ciel
tant que le soleil ne l’éclaire pas.