Blog Post Image: <strong>Jérôme Cognet</strong> – <em>49°26’2.5 »N11°06’44.8 »E</em>

Jérôme Cognet - 49°26'2.5''N11°06'44.8''E

Jérôme Cognet49°26’2.5 »N11°06’44.8 »E

Installation | 05:27 | France

Le 8 septembre 1936 au stade du Zeppelinfeld de Nuremberg, Albert Speer participa à la mise en scène des grands rassemblements du Troisième Reich. Il réalisa une architecture directement inspirée par le grand autel de Pergame composée de 130 projecteurs militaires servant à la lutte antiaérienne. Dans cet espace de lumière mûrement réfléchi, un événement semblant anecdotique et dérisoire annonçait, prédisait le gouffre brutal dans lequel l’Europe et à sa suite, une large partie du globe allait sombrer. Sous l’orgueil et le grandiose, cette cathédrale de lumière n’était en fait qu’un piège dans lequel une multitude d’oiseaux migrateurs allaient s’éteindre, attirés et aveuglés par le point de convergence de ces puissants éclairages nocturnes.
Le 11 mars 2002 sur le toit du Battery Parking Garage proche de Ground Zero fut installé 88 projecteurs afin de rendre hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001. Élaboré à partir d’une bonne intention, ce dispositif n’était pas sans rappeler la mise en scène qu’Albert Speer réalisa 66 ans plutôt et il engendra à l’identique le même piège et la même conséquence.
C’est à partir de cette similitude d’événements à prime abord insignifiants et qui pourtant se confondent et se greffent dans les moments importants de l’histoire que le film 49°26’2.5′′N11°06’44.8 »E s’articule.