noctilucent clouds

Susanne Wiegner noctilucent clouds

Susanne Wiegner noctilucent clouds

Vidéo | 06:12 | Allemagne

Des fragments d’espace dérivent à travers de vastes espaces sombres comme des nuages de clarté nocturne. Ils sont des bribes de souvenirs de l’enfance apparemment révolue. Des souvenirs se suivant de façon linéaire mais irritants parce que les espaces sont incomplets et séparés les uns des autres, comme s’ils ne pouvaient plus être emplis et bâtis ensemble en reliant des souvenirs ou des histoires. Les lieux de l’enfance semblent étrangement froids et sans utilité. Les espaces et les lieux ne donnent qu’une référence fugace aux habitations et aux paysages, comme si les souvenirs avaient perdu leurs histoires. Cependant, le titre fait également référence aux nuages de données dans lesquels nous stockons nos souvenirs, auxquels nous confions nos données. Données qui peuvent être perdues, partiellement supprimées ou manipulées. Le film dans le film le dit lui aussi… Est-ce encore notre propre mémoire ou simplement un film composé de fragments que nous regardons?

Space fragments drift through the wide dark space like noctilucent clouds. They are fragmented memories of apparently past childhood days. Memories that are linearly arranged but which irritate because the spaces are incomplete and separated from each other, as if they could no longer be filled and built together by connecting memories or stories. The childhood places seem strangely cool and unused. The spaces and places give only a fleeting reference to dwellings and landscapes, as if the memories have lost their stories. The title also refers to the data clouds in which we store our memories, to which we entrust our data. Data that can be lost, partially deleted or manipulated. The film in the film motif also points to this. Is it still our own memory or just a film composed of fragments that we are looking at.

Site de l’artiste