FLIGHT

Brice Bowman FLIGHT

Vidéo | 11:12 | USA

FLIGHT métaphorise les efforts d’expérimentation de la société de « quelque chose » hors du corps, tel un esprit qui vole par le recours aux avions. L’esprit vole encore après la mort des individus ; leurs expériences et leurs relations avec les autres, alors que la vie est passée, perdurent chez les personnes qu’ils ont connues, par leurs activités sociologiques et les rassemblements familiaux, au-delà de la vie physique et physique. Ainsi les humains vivent pour toujours ou du moins durant des décennies et des décennies voire des centaines d’années, avant que leur esprit cesse d’être vécu par d’autres. FLIGHT décrit la diffusion de l’esprit humain comme réalisée et vécue lors des cérémonies sociologiques telles que la danse archétype et moyen de fuir la banalité des expériences quotidiennes de la vie dans les rituels. Même quelque chose d’aussi simple qu’un enfant faisant le « cheval de trait » met l’esprit en route dans l’imagination. Les adultes filmées par FLIGHT manient des modèles réduits d’avions alors qu’ils prennent leur envol représentant ainsi des âmes qui s’envolent dans l’univers. S’y immiscent les « moments intermédiaires » par lesquels le film capture l’activité humaine, à savoir l’esprit, l’être de celui qui a volé vers la vie suivante. Un autre modèle du vol, l’eau comme image du subconscient qui entre en contact avec son patrimoine généalogique, comme membre de sa famille et dans une société plus large. L’explicit concerne le départ de la vie physique et le passage à « l’autre monde ».

Site de l’artiste