Blog Post Image: Plis

Clara ThominePlis

Vidéo | 06:25 | Belgique

Clara Thomine invente ou suscite des situations «presque normales». Mais pas tout à fait. Elle le fait dans des films, des performances, des productions plastiques. Reporter de faux-semblants vraisemblables, fabricante ou manipulatrice d’objets qui-ne-sont-pas-à-leur-place, elle instille dans la réalité une part de fiction. Puis son travail consiste à effacer les traces de son effraction, à brouiller les pistes voire à nier, avec beaucoup de candeur, les contradictions ainsi provoquées.

Ainsi, entraîne-t-elle dans la visite filmée d’un monde plus vrai que nature dans lequel, pourtant, les humains s’avèrent étrangement figés. À chaque fois, sa sincérité convainc autant qu’elle questionne.

Improvisant devant la caméra, elle génère des «chroniques imprévisibles», imprévisibles y compris pour elle-même car c’est, à chaque fois, la situation qui provoque l’improvisation, qui modifie, elle-même, la situation. Elle entraîne à partager son enthousiasme-premier-degré et, bien sûr, à chercher un second degré, sans qu’un seul sens prévale. La poursuite de cette ambiguïté – souvent jubilatoire – est le moteur véritable de son travail.

Elle continue ainsi à enrichir, à élargir et à documenter sa propre version de la réalité et à questionner, par la même occasion, la réalité… de la réalité.

«C’est dans une forme de précision imprécise, une précision qui fait avancer quoi. »
La performeuse s’attache à repasser la plage de sable…

Site de l’artiste