Blog Post Image: Mère Jeanne des Anges

Jean-Baptiste LengletMère Jeanne des Anges

Vidéo | 07:50 | France

« Mère Jeanne des Anges est un palindrome vidéo que s’empare des possessions de Loudun ; un travail de footage, puisque j’ai emprunté à Mère Jeanne des Anges de Jerry Kawalerowicz, un plan que j’ai altéré graduellement, jusqu’au climax comme interprétation formelle de l’expérience de la possession : l’image noire et blanche du film original de 1961 se brouille convulsivement, bave, se contorsionne dans le regard du spectateur actuel.
En effet, Mère Jeanne des Anges se nourrit d’une obsession personnelle pour le cinéma du flicker, du clignotement, en sorte de réponse au choc que constitua pour moi la découverte du travail de Ken Jacobs, de Takashi Ito, de Raphaël Montanez-Ortiz… Et si la filiation avec l’œuvre de Martin Arnold est évidente, je m’en dégage en ébauchant un travail sculptural.
D’une part, je cherchais à sculpter visuellement un espace, passant par un travail de taille du plan, afin d’en faire émerger une forme circulaire. Une telle réduction vise à transformer le plan iconique en signe.
D’autre part, je cherchais à sculpter une structure, ce qui a conduit à ce palindrome, fondé sur le principe de la symétrue, ce qui a réclamé l’épuration de la structure afin de la rendre tangible.
Si Mère Jeanne des Anges est une vidéo-flicker, je ne voudrais pas qu’on la cantonnât à un exercice puisqu’elle entre dans une démarche de croisement vidéosculpture. » – Jean-Baptiste Lenglet