Blog Post Image: L’UNIVERS SE RÉPÈTE

Christine CoënonL’Univers se répète

Installation | 1:00:55 | France

Captages de moments de la Prise de temps 155, du 22 juin au 2 juillet 2003. Prologue, Ecriture, Dessin, Interlude, Recouvrement/Effacement, Générique.
Le son est enregistré simultanément, il se manifeste comme vecteur de la durée. La durée de ce film est inhérente à l’idée de faire apparaître la notion de prise de temps.
La Prise de temps est un acte poétique de résistance à l’accélération généralisée qui met en danger la pensée. Son processus crée un rapport dialectique entre la prise et la perte. (Les Prises de temps, un édifice fin de siècle 1995-2003)

Site de l’artiste