Blog Post Image: Balance

Jake Francis Balance

Vidéo | 02:02 | Royaume-Uni

Partant de l’expression idiomatique « practice makes perfec » / « c’est en forgeant que l’on devient forgeron », Balance accorde une forme paradoxale à son questionnement. Par des gestes maladroits, diminués quant aux demandes de compétences physiques, nécessaires à l’éducation artistique contemporaine, Balance éclaire simultanément les définitions de la folie par Einstein, à savoir la répétition des mêmes actions pour des résultats différents. Le compromis né à la vision des vidéos devient une métaphore de la question du progrès en art – est-il condamné à la même impasse, aux mêmes questionnements et la création est-elle condamnée à l’obscurité/aux idées déjà formées ?

Fixated with the idiom of ‘practice makes perfect’, Balance serves as the paradoxical form of its questioning. Perturbed and diminished by the lack of physical and employable skills through the contemporary arts education, Balance simultaneously brings light to Einstein’s definitions of insanity; namely that of repeating the same actions for differing results. The subsequent compromise of the videos conclusion bears the question of progress – is art doomed to the same cul-de-sac or enquiries and is the creative doomed to obscurity/ready-formed ideas?

Site de l’artiste