Blog Post Image: Ghost Dance

Emilia IzquierdoGhost Dance

Vidéo | 03:46 | Royaume-Uni

En empruntant comme base, Sioux Ghost Dance de 1894, de Thomas Edison, l’œuvre retient la danse comme protestation, comme forme de résistance contre les injustices et opposition aux pouvoirs étrangers, en écho à la pratique des Amérindiens Sioux qui dansaient cette Danse Fantôme en résistance aux colons blancs en Amérique du Nord ou comme les danses de protestation dans tant d’autres pays en résistance. L’œuvre interroge les notions de pouvoir, de résistance et le choc des cultures en combinant le tactile et la touche numérique, et en explorant le cosmique, le magique, la technologie et le politique.

Site de l’artiste