Blog Post Image: Je suis désolé

Hsing-Fu ChungJe suis désolé

Performance | France, Toulouse

Muni d’une corde, le performer se dirige lentement vers le lieu de son action où il construit son propre terrain d’exécution. Il attache son corps à la corde et le penche vers le sol au rythme de poèmes qu’il prononce. Comme un rituel, cette performance implique de nouvelles manières de salutation quotidienne. Les salutations entre les personnes ne se font pas seulement par politesse, elles peuvent exprimer une sorte de pression, de douleur ou de silence. Le corps s’étrangle dans son inclinaison jusqu’à sa chute par terre. Le corps et la corde sont liés comme en relation qui ne s’achève pas tant que le rituel de salutation n’est pas terminé. Le performeur répète la phrase « je suis désolé » dans sa langue maternelle pour se libérer de l’auto-censure de ses émotions dans la vie quotidienne.