Mustererkenntnis / Pattern Cognition

Thorsten Fleisch Mustererkenntnis / Pattern Cognition

Vidéo | 7:20 | Allemagne

« Quand vous fixez un écran pendant longtemps, l’écran vous regarde »
Il est tard. Tu as travaillé sur ces numéros toute la journée. L’écran devant vous semble vibrer. Ferme les yeux. L’image de votre rétine continue de “pulsationner” dans des couleurs iridescentes.
Tu l’appelles un jour, et tu rentres. Tu mens sur ton lit, les yeux fermés, en pensant à ton travail. Il y a encore tant à faire. Une rupture de spectres de couleurs vibrantes vous distrait de mentalement à travers les tâches qui doivent être faites demain. Vous ouvrez les yeux et en fixant votre vision, votre vision a été infectée par l’urgence des couleurs abstraites qui vous lavent. Tu ne penses plus à rien. Tu t’allonges sur ton lit, prêt à ne plus bouger.
Né à Coblence, en Allemagne, en 1972, Thorsten Fleisch s’est lancé dans l’expérimentation du super 8 alors qu’il était encore au lycée où il a exposé son premier film en boucle super 8. Après le lycée et des travaux d’intérêt général dans une institution pour malades mentaux, il fait ses études d’art, musique et médias à la Phillips Universität, à Marburg. Un an plus tard, il étudie le cinéma avec Peter Kubelka, à la Städelschule de Francfort, et commence ses films 16 mm, comme Blutrausch / Bloodlust, qui obtint le Ann Arbor Filmcoop Award. Gestalt a obtenu une mention d’honneur au Ars Electronica, le festival numéro un de l’art informatique. Energie ! a été projeté dans plus de 150 festivals dont Traverse et a reçu de nombreux prix , il est en effet reconnu par les festivals de cinéma du monde entier.
Par ailleurs, Il a participé au film Enter The Void de Gaspar Noé, réalisé les visuels de la tournée de Basement Jaxx en 2009 voire travaillé pour la série télévisée Through the Wormhole with Morgan Freeman sur Science Channel en 2011 ou encore, en 2015, a édité son premier jeu vidéo Teslapunk pour Nintendo Wii-U et Microsoft X-Box One.
Et lors du Samsung Smartfilm Award de 2014, a été le mentor pour la catégorie des films expérimentaux.
Depuis 2001, il est membre du conseil des directeurs artistiques de l’Exposition internationale de cinéma expérimental (ou TIE).

“When you stare at a screen for long, the screen stares back at you.” It’s late. You’ve been working on those numbers the whole day. The screen in front of you seems to be vibrating. You close your eyes. The after-image on your retina keeps pulsating in iridescent colors. You call it a day and go home. You lie on your bed, eyes closed, thinking about your work. There is still so much to do. A throbbing of vibrantly colored specks distract you from mentally going through the tasks that need to be done tomorrow. You open your eyes and while staring at your ceiling your vision has been infected by the surge of abstract colors washing over you. You close your eyes again and the torrent of flickering colors of all hues reaches an intensity unknown to you. You don’t think about anything any more. You lie there on your bed, ready to never move again.