Discharge Working I

Johnny Welch Discharge Working I

Vidéo | 05:05 | Allemagne

Dans l’esprit celluloïd, un souvenir est coupé. Des boucles obsessionnelles alors que la machine se souvient du corps. Dans Mental Exorcise, les mots sont vidés. Répétés pour oublier, avec le droit de se décomposer. Le Super 8mm, en boucle, dissout les images en gestes, en mouvements. La partition découpe, sépare les mots de leur contexte original. Le matériau subit plusieurs étapes de détérioration lors du développement, lors de la manipulation et avec l’accumulation de poussière, en métaphore du processus de libération de la mémoire.

In the celluloid mind a memory is cut. Obsession loops as the machine remembers the body. In Mental Exorcise words are emptied. Repeated to forget, permitted to decay. Super 8mm material is step-printed into loops, dissolving the images into a motion of gestures. The score utilises cut-up technique to divorce the words from their original context. The film material undergoes several states of deterioration through optical printing, hand processing and accumulated debris; mirroring the process of the memory’s release.

Site de l’artiste