Blog Post Image: Liaisons intempestives

Hargous Ihintza-Chloë Liaisons intempestives

Vidéo | 17:23 | Toulouse, France

Des fragments de mémoire relatent le passage du temps et les événements quotidiens par associations intuitives, entre rêve et réalité. Hors de toute histoire explicite, Liaisons intempestives assemble des instants par analogies afin d’évoquer quelque chose d’obscur et d’insaisissable comme le sensible.

Ihintza-Chloë s’attache intensément au détail, pour saisir dans les objets et les événements infimes ce que l’ordinaire a de remarquable. Il y a dans son travail une notion de « rencontre » avec l’objet ou le fait. Cette soudaine expérience de l’extraordinaire, qui fait voir ce qui nous est familier avec étrangeté, magnifie les objets et les éléments du quotidien. Ceux-ci se chargeant de significations inattendues, ils deviennent les réceptacles de nos interprétations et renvoient chacun à ses propres histoires et imaginaires. Ihintza-Chloë le suggère en une narration intuitive et poétique, conduisant vers une expérience introspective, par laquelle lieux, architecture, artefacts mais aussi végétation et éléments de la nature provoquent d’autres types de regards vers eux.

La filmographie d’Andreï Tarkovki et les photographies de Luigi Ghirri, comme autant de références prégnantes dans son travail, l’ont induites à explorer le lien incertain se glissant entre la psyché et le paysage. Ses propres films, le plus souvent, excluent l’animé, humain ou animal alors qu’elle photographie et filme l’architecture comme si il s’agissait du vivant.

Site de l’artiste