Blog Post Image: Lontananza

Elias Gama Lontananza

Photographie | 63 x 112,5 x 14 cm | France

D“Deux caissons lumineux dans un angle de passage, sur l’un – à gauche- un générique flouté défile, sur l’autre, en plan fixe le crépuscule.
Les mots qui défilent, suspendent un instant le message, porteurs d’un mouvement étrange et eux-mêmes portés par celui-là. Ne subsiste qu’une langueur déclinante : un discours entendu au loin.
Quelque chose prend la place quand le signe laisse d’être intelligible, le bruissement sourd du monde est comme par magie amplifié, sans la pompe de l’estrade.

Un discours entendu au loin
L’altération des mots isole du signe verbal la matière contemplative.
Isidore Isou écrivait, après avoir ressenti au revers du langage un abîme anti-linguistique, qu‘« une valeur sonore humaine (vocale, ordinaire; non mélodique, non instrumentale) est formée par la démarche des bruits comme un discours entendu à distance ».
Le sens du discours participe à une circulation qui ne se laisse pas réduire à la totalité et qui n’abandonne pourtant pas l’aspiration à l’inter-subjectivité, fondement aussi bien du poétique que du politique.
Son, voix, intonation. Les mots qui défilent et suspendent un instant le contenu à communiquer, sont porteurs d’un mouvement étrange, eux-mêmes portés par ce mouvement. Il ne reste qu’un sentiment langoureux qui décline : un discours entendu au loin.
L’artiste lui-même, s’empressant d’écrire une déclaration d’intention, connue sous le nom en langue anglaise de Statement, se souvient que l’artiste n’est pas nécessairement appelé à être un bon orateur. “

Site de l’artiste