Dyfodiaith : Iaith Bwystnon (maladie de la langue)

Paul Eastwood Dyfodiaith : Iaith Bwystnon (maladie de la langue)

Installation | 22:00 | États-Unis

Dyfodiaith explore les langues sauvages et les langues annulées, ainsi que le contexte historique et futur des langues indigènes au Royaume-Uni. Eastwood parle gallois et travaille en collaboration avec le linguiste Llyr Titus et le compositeur Samuel Barnes, ainsi, faisant comme comme si le brittonique était resté une langue vivante, ayant évolué au cours des siècles, le texte de Dyfodiaith est-il chanté dans une langue spéculative se nourrissant de cette langue ancienne brittonique. La parole dite de Dyfodiaith s’avère ainsi essentiellement intraduisible. Cependant en travaillant dans cette langue hybride passée-future, Eastwood interroge les constructions du langage, les notions de l’altérité et le potentiel du multilinguisme.

Dyfodiaith is a video work that explores wild tongues and severed tongues, and the historic and future context of indigenous languages in the UK. Eastwood is a Welsh speaker and working in collaboration with linguist Llyr Titus and composer Samuel Barnes, the narrative of Dyfodiaith is sung in a speculative language based on the ancient Brythonic language, as if the Brythonic language has remained alive, evolving throughout the centuries. Dyfodiaith’s narrative is thus essentially untranslatable, and by working in this hybrid future-past language, Eastwood is exploring the constructs of language, notions of otherness and the potential of multilingualism.

Site de l’artiste