Blog Post Image: Postdigital flipbook

Pablo-Martín Córdoba Postdigital flipbook

Vidéo | 04:40 | France

Un algorithme explore le web en indexant des images comportant des visages. Celles-ci, qui se comptent par millions, sont classées par proximité des traits faciaux à l’aide d’un réseau neuronal. Affichées les unes après les autres, les images trouvées produisent une animation qui évolue dans la totalité du cadre: des anonymes se fondent avec des célébrités anciennes et contemporaines le long des transitions surprenantes, et un métavisage semble émerger dans un nouvel espace hétérogène et disruptif, qui ne cesse de s’autogénérer.
La composante visuelle du big data est ainsi transposée de façon ludique sous la forme d’une animation image par image, qui rejoint le dispositif cinématographique à ses origines.

Plasticien, artiste visuel, photographe, Pablo-Martín Córdoba vit et travaille à Paris. Après un premier parcours artistique autodidacte, il suit par des études d’Histoire de l’Art et de Photographie et Art Contemporain. Pablo-Martín Córdoba structure son travail sur les questions de la temporalité et du mouvement. Autant le mouvement latent dans l’image fixe que la fixité construite à partir d’images animées définissent un domaine homogène où l’image numérique devient matière plastique.
L’élargissement du domaine spatio-temporel est doublé d’un questionnement médial qui implique une exploration libre des technologies numériques, leurs possibilités et limites. Dans ce contexte, ses photomontages, vidéos et installations proposent une vision particulière du réel sans exclure des glissements vers la fiction.

Site de l’artiste