Nom nommée… qui tient dans la main

Pierre-Yves Freund Nom nommée… qui tient dans la main

Installation éphémère / Performance | France

Plus qu’une performance au sens propre du terme, il s’agit d’une installation éphémère et sous surveillance, un « acte performatif », durant lequel mon rôle est plus de contrôle du processus. « Quelque chose » : sept petits parallélépipèdes de plâtre, contenant chacun un tube halogène de 500 watts ; mis sous tension, ils réagissent, fument, se fissurent, et s’éteignent plus ou moins rapidement, rien n’est prévisible. Ils peuvent demeurer inertes. Leur monstration est un acte performatif, échange autour d’une pièce à durée de vie limitée, mise en espace temporaire, dont subsistent photographies et vidéos.

Site de l’artiste