Blog Post Image: Poésies Chtoniennes

Marie-Louise GariépyPoésies Chtoniennes

Vidéo | 14:40 | Canada (Vidéographe)

Poésies Chtoniennes s’inspire très librement de l’hypothèse de la déesse mère à l’ère paléolithique. Il est divisé en trois tableaux, chacun portant le nom d’un grand mythe féminin: Inanna, Eurydice et Izanami. Ces premières divinités à majorité féminine sont dites « chthoniennes » du grec ancien χθών / khthốn, « la terre », parce qu’elles se réfèrent à la terre et au monde souterrain.