Blog Post Image: Oscilloscope 1 – Physique de l’Évangile

Dania ReymondOscilloscope 1 – Physique de l’Évangile

Vidéo | 08:00 | Belgique

« Le cinéma, c’est de la lumière, des mouvements, du soleil, de la lumière, de la respiration, des battements de cœur.» Jonas Mekas
Le cinéma comme ombre et lumière selon des variations parcourant du clair-obscur aux flashs. Dania prend à la lettre cette reconnaissance, en travaillant l’image de la lumière mesurée par l’appareil qui désigne le titre de ce footage très particulier. Il s’empare de brefs fragments de Pasolini de 1964, l’évangile selon Saint Matthieu : La montée au Golgotha, la crucifixion et la Passion transformés en sinusoïdes à l’aulne du filtre de l’oscilloscope intégré à un logiciel de montage chargé de vérifier habituellement le PAD – prêt à diffuser – de la vidéo. La bande son y puise les musiques de culture et de tonalité diverses pour l’exaltation alors que les images sont devenues physique pure ; traduites aux signaux électriques, selon les variations de l’amplitude des intensités lumineuses, les mouvements ondulatoires à travers lesquels parfois se dessinent tel drapé ou tel élément de la croix que l’on dresse sont portés par la musique, elle, non altérée. Les figures devenues abstraites, rapportées à la plasticité reste fidèle à l’esprit de l’œuvre première mais la lecture est toute sensitive, multisensorielle, le film est haptique. Et ce dans le bonheur d’une visite des plus personnelles du film pasolinien.

Site de l’artiste