Blog Post Image: The Slow Longing

Sofia Albina Novikoff Unger The Slow Longing

Vidéo | 14:07 | Royaume-Uni

Sous la forme d’un lapin anthropomorphisé, Niva, arnaqueur fatigué, recherche un être cher disparu, tout en imaginant un monde du futur en référence à l’avant, vers 2100. Le film tisse des idées et des concepts à partir d’éléments biologiques et culturels liés aux nouvelles technologies, comme les chimères, les décodeurs de cerveau, les particules d’ange, le clair de lune comme remède, les ordinateurs quantiques et le « dilemme de l’efficacité ayant mal tourné » et ce, en explorant l’hybridation de la nature et l’artifice à une échelle mondiale.
Il combine des séquences tournées dans différents lieux avec des images de CGI et médite sur le concept du sublime postmoderne, alors que le sublime objet d’une infinie grandeur a été remplacé par des processus technologiques, devenant ainsi un pur spectacle, c’est-à-dire une nature distillée en artefacts.

Assuming the form of an anthropomorphised rabbit, Niva, a tired trickster character, searches for a loved one who has disappeared, imagining a fictive world set in the future with reference to the ‘before’, sometime around 2100. The work weaves together ideas and concepts from biological and cultural strands concerned with new technology, such as chimeras; brain decoders; angel particles; moonlight as a cure; quantum computers; and the ‘efficiency dilemma having gone wrong’, exploring the hybridisation of nature and artifice on a global scale.
The video combines footage shot in a variety of locales with CGI imagery and meditates on the concept of the postmodern sublime, where the sublime object of infinite greatness has been replaced by technological processes, becoming pure spectacle, that is, nature distilled as constructed artefacts.

Site de l’artiste