Blog Post Image: E11 X

Tessa Garland E11_X

Installation | 9:17 | Angleterre

E11_X entraîne directement dans un espace proche de la résidence des artistes de l’Est de Londres. Elle s’y localise elle-même avec les autres, à travers l’activité déployée autour d’elle. Pour le montage et lors du processus de sélection des fragments, elle a exploré des fils de récits imaginaires focalisant sur l’idée de la surveillance des données grâce à la technologie mobile. Au centre de l’œuvre, se dresse une tour blanche, qui fonctionne comme une étrange tour de guet d’où regarder à travers l’espace et simultanément être regardé alors que les ouvriers installent un mât de téléphone mobile sur son toit. E11_X se souvient des premiers classiques de la science-fiction comme The Invasion of the Body Snatchers, l’artiste leur a emprunté l’imagerie de la moisissure visqueuse pour sa capacité à vivre comme cellules uniques, comme à s’agréger pour former des structures reproductives multicellulaires.

Tessa Garland’s video E11_X engages directly with a place close to the artists home in east London. Here she has located herself and others, through found activity occurring around her. In the edit and through a process of selection she has teased out threads of imagined narratives that focus our attention to ideas surrounding data surveillance through the use of mobile technology. At the center of the work lies a white tower, that acts as a strange watch tower both looking out across the space and yet being watched itself as work men install a mobile phone mast to its rooftop. E11_X draws on early B movie sci- fi classics such as The Invasion of the Body Snatchers. In this instance the artist has used imagery of slime mould because of its ability to live as single cells, but aggregate together to form multi-cellular reproductive structures.

Site de l’artiste