Le coffre à jouets de Jacques Foloppe

Virginie Foloppe Le coffre à jouets de Jacques Foloppe

Vidéo | 04:07 | France

En 2005, je réalisais Le coffre à jouets de J. F. dont les initiales cachaient l’identité de Jocelyne mais aussi de son frère, tous deux ayant souffert l’inceste. En 2018, je décide de lui rendre un visage et un nom pour exhumer cette deuxième victime du charnier de la guerre des sexes. Son suicide, avec des somnifères, s’avère un crime attenté à son sexe, l’extermination de sa vie, la terreur de son enfance.
Je tenais à ce que, malgré son silence, sa voix nous parvienne à travers le raisonnement porté par une poupée et de petits cubes.

Site de l’artiste