Blog Post Image: <em>Volgograd (de rouille et de boue)</em>

La DestinationVolgograd (de rouille et de boue)

Vidéo | 7:50 | France (CJC)
Venir voir cette oeuvre

Une mémoire qui s’efface, rongée par le grain et les transferts successifs, d’une séquence travelling tournée en Super8 à Volgograd en 1993.
Une économie du recyclage permanent, au gré des évolutions techniques: S8, V8, VHS, numérisation, de transferts en transferts, jusqu’à l’obtention d’une matière dense, fébrile, fragile, proche parfois de la gravure, avec un grossissement du grain comme en photocopie, laissant échapper des images toujours en limite de lisibilité, dévorées de noir, densifiées et brouillées tout à la fois par les jeux de superpositions/surimpressions.

Ceci est une version simple, tous nos travaux se déclinant sous diverses formes : triple écran, installations, performance.

Site de l’artiste